Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le portail
  • Le portail
  • : Une façon de se promener, de rèver, et de partager illusions et déboires !
  • Contact

Recherche

Archives

4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 14:18

Les mots et les maux de Coco

 

Pour aujourd'hui, je voudrais vous faire passer un petit message, écrit et ressenti pas ma fille Corinne ....

Comme vous le savez, la bipolarité est dure à accepter, à vivre, à supporter et parfois les mots ne sont pas assez forts pour exprimer les ..... maux !

Voici ce qu'elle a écrit, lisez-le avec le coeur !

La séparation ....

 

Un jour tu te lève,
Tout se bouscule,
Et Vlan ! le chaos,
T' as plus de famille
Plus d' enfant
Qui t' appelle maman ....
Tout te semble loin,
C' est fini.
                        Corinne M.
 
 
                       
 
La colère et la tristesse sont pasées, place au soleil....
Continues ta route Corinne, tu ré-écris ton avenir, dans un rayon de soleil !
 
 
 Merci d'être venu et à bientôt !
 
Annie.L.
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Roma 15/05/2007 23:47

Il y a ces beaux jours de renaissance dans le soleil ausi faut pas les oublier non plus !!!Les aquarelles sont belles mais celle du bas dans la forêt est magnifique , j'ai vu bien souvent celà durant mes randonnées

cocole 08/05/2007 11:13

l'aquarelle de lave est forte!!

Coriolis 07/05/2007 09:01

Voilà peu de mots mais tellement de sens... Il y a certain vécu qui se passe de description... tout est là, l'émotion, la souffrance et la douleur !!! Je souhaite plein de courage à ta fille Corinne et je passerai sans faute sur son petit blog !!! Bisous et à tout bientôt, bien à toi !!!

aimee 07/05/2007 07:39

Tres emouvant ton texte Corinne,par ces simple mots,on peut ressentir la detresse que peut provoquer cette maladie.
Tu as une très grande alliée en ta maman.
Je vous embrasse Aimée

yann 06/05/2007 09:04

merci pour ce texte, c'est difficile de comprendre cette maladie, mais l'angoisse pour les personnes autour est plus aisé a comprendre aussi de part ce texte, la solitude du malade et celle de son entourage est une epreuve terrifiante parfois j'imagine.....bon dimanche a toi