Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le portail
  • Le portail
  • : Une façon de se promener, de rèver, et de partager illusions et déboires !
  • Contact

Recherche

Archives

19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 15:35

Un moment du passé, loin derrière moi, mais que mon coeur n'oublie pas .... Un instant de rève, de bonheur ou de souffrance ... que sont mes souvenirs devenus .....

Je vous fais partager ces doux moments, mélés d'inquiétude ...

E N F A N C E

Que de doux moments lentement, s'effacent,

Par le temps, les orages et les jours qui passent ...

Enfance chérie, où les rèves sont encore de rigueur,

Que m'as tu laissé, dans ma vie, tout à l'heure ?

Souvenirs de caresses, senteurs de fruits d'été,

Paysages étranges, et par le temps effacés,

Vieux cadres dorés, où les visages aimés,

De mes aïeux défunts, regardent l'éternité ...

Je me souviens toujours, de la maison lointaine,

Où jour après jour, je jouais près de la fontaine,

Coiffée d'un chapeau rond, vétue de bayadère,

L'esprit empli de fleurs, le coeur insouciant,

Profitant du présent, de l'été souriant,

Entourée d'affection, de douceur de mon grand-père

Aimée de ma grand-mère, et adorée de ma mère.

Mes jeux étaient divers, les idoles n'existaient pas,

J'inventais des chansons, et je marchais au pas !

La guerre était proche, la campagne me protégeait,

Je n'ai jamais connu, enfant, les frayeurs, les dangers.

On m'a faite de coton, je suis devenue pierre,

Agressive à la vie, douce dans mes prières.

J'ai encore au nez, l'odeur de bons gâteaux

Que ma mère avec amour confectionnait très tôt,

Afin qu'à mon goûter, je puisse m'abondonner

Devant le plus délicieux des mets !

Je me rappelle aussi, le petit lit tout blanc,

De fer entrelacé, à l'oreiller douillet,

Où le soir fatiguée, brisée par les élans,

J'enfouissais tous mes rèves, avec les yeux mouillés

De larmes de joie, de tendresse, de vie,

Et que maintenant encore je n'oublie !

Un nuage est passé, les souvenirs sont restés,

Un soleil au détour d'un chemin , vient tout me rappeler .

Un vieux livre oublié,

Un oiseau, une fleur, un visage ridé,

Un retour en arrière vers le temps bienheureux

D'une belle insouciance, celle de l'enfance !

Je fûs heureuse, cette portion de vie,

Pleine d'images douces, et d'odeurs anciennes.

Je repars dans mon rève, oubliant tout le reste

Pour pouvoir vivre une seconde fois,

Un amour infini de famille et de joie.

Les senteurs et les gouts à jamais gravés,

Tout comme les souvenirs, sont toujours ravivés,

Par un je ne sais quoi qu'on ne peut oublier

Et qui fait que l'on revit, les yeux parfois mouillés,

Ces moments délicieux de calme et de douceur.

Taisons-nous, fermons les yeux, c'est du bonheur ....

A bientot, espérant vous avoir fait passer un agréble moment ...

Annie.L.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Coriolis 26/06/2007 11:57

Coucou... Voilà un très bel article, ce fût un moment très agréable  !!! Je te remercie pour ta petite visite chez moi et je te souhaite de passer un très bel été !!! Petite pensée pour ta fille !!! Bisous et à tout bientôt !!! :o)

coco 24/06/2007 08:28

Coucou maman , alors que de nostalgie dans ce petit poème, ce poème est vraiment bien écrit (est il de toi ?)Mais il ne faut pas trop regarder le passé, je te dirai tout simplement CARPE DIEM c est ma devise.Bon choix pour st exupérymille bisouscoco

bulledespoir 23/06/2007 22:14

Merci beaucoup pour ton petit mot de soutien... Cela me réchauffe le coeur... Je découvre ton blog et je reviendrai surement.
bonne soirée et a bientôt j'espere

Michel 23/06/2007 20:31

Bonsoir Annie
Ce texte est magnifique. C'est l'enfance qui fait de nous ce que nous sommes, mais moi tu sais je suis toujours un enfant.
Bisous
                                                             Michel

lilie 23/06/2007 17:10

ma tendre Annie comme il est doux de te lire......Roma a raison, tu  peins aussi avec les mots....et tu nous emportes avec toi dans cette enfance dorée et l'on a tous nos sens en émoi....
qu'il est bon de pouvoir se retourner sur le passé et s'imprégner  de ces instants de bonheur pour de nouveau avancer, espèrer
tendresse  lilie